Article - Annabelle De Villedieu

Pourquoi et comment  libérer nos mémoires cellulaires ?
yeux fermés

En tant que medium clairvoyante, j’exerce dans le milieu de la voyance depuis 18 ans, dans le domaine de la thérapie cellulaire, déprogrammation des mémoires depuis 10 ans et de la musicothérapie énergétique depuis 6 ans… je propose régulièrement des concerts de musique thérapeutique, des conférences et anime des ateliers et séminaires.   

 

J’ai beaucoup expérimenté ma vie au travers de formations et de voyages initiatiques à la rencontre d’autres cultures afin de vivre l’expérience. J’ai été initiée par un maitre soufi hindouiste, des chamanes, des druides, les guérisseurs mayas. Je pense en effet qu’on ne peut transmettre ce que l’on n’a pas vécu dans sa propre chair.

Ma rencontre avec le Tantra m’a ouverte pleinement à la voie du Cœur.

Je travaille également sur l’énergie du féminin sacrée. J’utilise dans mes soins l’énergie du tambour et les sons cristallins des bols chantant pour leur puissant pouvoir de guérison et régénération, agissant comme un  reprogrammateur au sein même de la mémoire cellulaire en touchant notre ADN. Ces sons m’amènent à rentrer en contact avec d’autres plans de conscience et ma voix s’impose en canalisation comme un puissant outil de transmission et de guérison…

 

Je suis allée vers la thérapie cellulaire car j’ai senti une limitation dans mon travail avec la voyance. Nous attirons à nous ce que nous sommes et ce que nous portons dans notre énergie, nous ne faisons que répéter ce que nous connaissons, il n’y a pas de hasard…   

 

La voyance permet que révéler ce qui est dans l’instant t de le vie ou passé, présent et futur sont reliés à ce même instant…Si nous sommes en phase avec notre chemin de destinée à cet instant t, tout ce qu’on va voir a ce moment se passera…Si ce n’est pas le cas les évènements seront décalés ou n’arriveront pas, tant que nous n’aurons pas utilisé notre libre arbitre pour faire nous même le travail de libération… Nous avons en effet un chemin de destinée dans notre choix d’incarnation d’âme auquel nous ne pouvons échapper et qui nous amène à la réalisation de notre Etre. Souvent, nous ne sommes pas en phase avec notre propre chemin car les pollutions du monde extérieur, les poids familiaux, les croyances, les peurs, les frustrations, l’éducation, les traumas, les enfermements, les blessures de l’enfance nous coupent de notre propre identité d’Etre, nous sabotent et nous empêche d’être libre de nous-même…

 

Rien n’est figé ! Si je transmute par un travail personnel les mémoires du passé qui m’empêchent d’avancer, de prendre ma place et d’Etre, je change mon future. Si à tout instant je reprends le pouvoir sur moi même dans la présence, je redeviens le créateur de ma vie et j’ai la capacité de transformer ce qui arrivera. Sauf, si cela fait parti de mon chemin d’incarnation et que je dois l’expérimenter pour avancer dans ma propre évolution …

 

Dès notre conception, s’enregistrent dans notre corps des conditionnements.

Par l’intermédiaire des expériences vécues, mais aussi par l’influence qu’on sur nous notre entourage et notre culture, un tas d’informations qui ne sont rien d’autres que des croyances et des conditionnements se mémorisent dans nos cellules.

Tant qu’elles n’ont pas été amenées à la conscience, elles induisent des programmations qui déterminent des schémas répétitifs, nous conduisant à adopter des comportements de sabotage, Nous nous enfermons dans le rôle de la victime et la culpabilité… Et remettons notre propre pouvoir entre les mains d autrui en cherchant la reconnaissance du monde extérieur !  N’oublions pas que le monde extérieur n’est que le reflet de notre propre monde intérieur ! Tout ceci nous empêche d’aller vers notre propre liberté intérieure et notre joie de vivre.

Le plus souvent, ces mémoires sont inconscientes. Elles sont tellement ancrées dans ce que nous définissons être « nous » que nous sommes convaincus que tout cela est notre réalité. Ces mémoires nous empêchent de nous épanouir librement et sont à l’origine de toutes nos souffrances,  de la plupart de nos maladies à nos comportements négatifs et nos schémas répétitifs de vie. Même ce que nous caractérisons comme nos traits de caractère sont imprégnés de ces mémoires que nous portons malgré nous et qui ne demandent qu’à être vues, conscientisées pour être libérées.

Pour se défaire de ses conditionnements, il faudrait pouvoir prendre suffisamment de recul pour être le spectateur de soi-même, ce qui n’est pas si évident ! D’ou l’importance de voir un thérapeute ! En revanche, il est possible en y mettant de la conscience, de voir de façon claire et neutre tous ces schémas  vers laquelle notre intuition nous guide à chaque instant. Elle est l’essence-même de notre vraie nature. La vérité comme la liberté ne peuvent être trouvées ailleurs que dans cette conscience que nous sommes.

Lorsque nous vivons une émotion dans le présent il y a toujours une résonance avec une émotion passée. L’expérience peut être totalement différente, mais l’émotion ressentie sera la même. Il existe une trace, un souvenir qui permet de reconnaître l’émotion et Le mental va enclencher un processus de reconnaissance à travers la mémoire et la comparaison. Notre corps va retrouver dans sa base de données l’expérience similaire ou non et l’émotion y étant liée pour la réactiver.

C’est à cause de ce fonctionnement que nous nous mettons en colère pour une broutille, que nous déprimons pour un simple incident ou nous retrouvons dans des états de terreur et de panique. En réalité, par pure instinct de survie et pour se protéger de la souffrance passée, le mental fait appel à la mémoire en comparant l’événement présent à un événement du passé. Dès que nous portons notre attention sur ce phénomène, il devient conscient, et un conditionnement conscient ne peut pas nous enfermer et jouer avec nous en nous faisant croire a ce qui n’est pas.

Notre corps physique est la partie condensée d’un enchevêtrement de corps énergétiques. Nos quatre principaux  corps sont : le corps mental, le corps émotionnel, le corps éthérique et le corps physique. Ils portent des programmes ou « engrammes » de nos mémoires conscientes ou inconscientes, qui nous viennent de notre héritage généalogique ou génétique, transgénérationnel ou karmique, des différents « chocs » émotionnels conscients ou inconscients qui s’inscrivent depuis la première minute de vie dans le ventre de notre mère et tout au long de notre existence.

Nous pouvons dans certains cas retrouver des mémoires plus anciennes remontant à d’autres vies. Il faut ici pouvoir concevoir l’existence d’une âme, au-delà de notre corps physique qui se poserait comme notre véhicule d’incarnation. Certains scientifiques avancent que la mémoire cellulaire régit inconsciemment la vie de tout individu dans le but ultime de le compléter, par la prise de conscience de ses expériences passées. Il existe un rayonnement qui se manifeste autour du corps physique que l’on appelle « aura », ou champs énergétique. Certaines recherches en physique quantiques ont démontrées que ce rayonnement provient d’une activité énergétique liée à l’activité cellulaire.

Dans le corps émotionnel nous retrouvons les mémoires liés au « chocs » émotionnels de la vie. Le corps éthérique porte les empreintes des chocs physiques alors que le corps mental plus subtil nous donne accès à des données plus lointaines comme du transgénérationnel jusqu’à 8 ou 9 générations en arrière ou du karmiques. L’ensemble de ces mémoires constitue  des « programmations » qui vont faire en sorte que nous attirons à nous et malgré  nous d’autres individus ou situations qui vont favoriser la réactualisation de la programmation. Ce processus se poursuit tant que nous ne parvenons pas à libérer ou dépasser ce processus de « souffrance » et à y mettre de la conscience.

II existe un grand nombre d’effets bénéfiques suite à la libération des mémoires. Plus de paix et de sérénité dans la vie de tous les jours et face aux événements difficiles, une joie et une légèreté grandissante, une confiance en la vie, en l’humain et en soi permettant un grand lâcher prise, un sommeil plus profond et plus réparateur, Plus de compassion et d’amour pour les autres, une facilité à pardonner, à ne plus juger (ni soi ni l’autre), la culpabilité et les rancœurs se dissolvent permettant une détente profonde, une ouverture de cœur et un élan à partager spontanément, une facilité à entretenir des relations sincères, justes et riches, plus d’aisance dans la façon de communiquer et de passer à l’action, le moment présent est vécu intensément, moins de pensées et plus de vacarme mental néfaste

Nous possédons tous à l’intérieur de notre coeur le pouvoir de guérison. Alors, redevenons les créateurs de notre propre vie en cultivant en conscience la pensée positive… Harmonisons notre vie dans la présence de l instant en accord avec les fréquences de la nature et de l’univers et il y aura plus de joie, de bonheur et de beauté dans nos existences.

 

Annabelle de Villedieu

A écouter, mon C.D, Christal’Ame « Voyage au Cœur de l’Ame » Voix et instruments.

A venir , nouveau C.D, Christal’Ame « Voyage au Cœur de Soa » Voix et instruments.

Article publié sur le magasine Parapsy 2018

 

PARAPSY

Arts divinatoires - Forme - Bien-être